Compagnie

Un peu d’histoire

Politique

Autre Divisions

Un peu d’histoire

Le 3 janvier 1977, un groupe de huit scientifiques, ingénieurs et techniciens quittent les laboratoires de recherche RCA Canada et débutent leur propre aventure.  Ce départ précipité fut le résultat de RCA Canada décidant de fermer leurs laboratoires de Montréal et la conviction de quelques-uns qu’il existait des possibilités de rester et de progresser.  Ainsi, MPB Technologies a été fondé par le Dr. Morrel Bachynski, qui était le vice-président de R&D chez RCA Canada à l’époque.

 

RADARSAT

Quatre transpondeurs de précision (RPT) utilisés dans les activités de calibration RADARSAT sont installés dans des sites Canadien de Calibration sélectionnés. Trois transpondeurs de précision de plus ont été construits pour l'ESA pour la calibration du transpondeur ASAR sur le satellite ENVISAT de surveillance de la terre. Ces unités se trouvent aujourd'hui auxPays-Bas.

Rapidement, l’entreprise s’est développée et a élargie son champ d’action incluant les communications, l’espace, les technologies de fusion,  d’électromagnétisme, l’industrie forestière, la robotique et finalement, les lasers.  La compagnie a gagnée de nombreux prix depuis ses débuts, tels que le « Financial Post Canada Entreprise » , qui récompense les meilleurs plans d’affaire pour démarrer une entreprise, trois prix Canadiens pour l’excellence et le prix Canadien d’exportation.

Les débuts

Les premières réalisations les plus remarquables de l’entreprise incluent:

 

Les télécommunications

TAT 9 UBM ASIC Chip

Les ASIC ont été incorporés aux UBM dans le but de satisfaire les volumes et les exigences de fiabilités des équipements. Ils ont été la clé du traitement à haute vitesse. Les ASICS sont composés de 6 000 entrées et fonctionnent à des débits de données allant jusqu'à 700 Mbit/s. Conçus à l'interne, spécifiquement pour le TAT-9, ils étaient, à ce moment, les puces les plus rapides.

En 1987, l’opportunité pour MPB d’entrer dans le monde des télécommunications à fibres optiques s’est finalement présentée.  Un consortium international formé de AT&T, British Telecom, France Telecom et Téléglobe Canada a pris la décision de déployer le deuxième système de fibre optique Trans-Atlantique pour la transmission des communications commerciales entre l’Amérique du Nord et l’Europe.

Le TAT-9 a été le premier système à fibres optiques pouvant opérer à 565 Mbits/s, soit deux fois la vitesse du tout premier système Trans-Atlantique le TAT-8.  Il fut le également le premier système ayant la capacité d’interchanger le traffic sur demande entre les cinq points terrestres soit : le Canada, les Etats-Unis, la France, l’Espagne et le Royaume-Unis.  Ceci a permis aux plus petits pays, inclus dans le réseau, d’avoir leur propre point terrestre en plus de permettre au réseau d’accommoder la demande croissante de traffic à chaque station tel que lors des jeux olympique de Barcelone en 1992.

MPB a été mandaté pour concevoir, développer, fournir et supporter le multiplexeur sous-marin (UBMs) et le terminal spécial (STME et STSU) pour le TAT-9.  Le système fut mis sur le marché le 2 mars 1992.  L’unité de MPB a fonctionné parfaitement pendant 14 ans, soit sa durée de vie.  En 2006, le système a été déclassé en raison de la multitude de systèmes Trans-Atlantique à fibre optique de plus grande capacité basés sur la technologie des amplificateurs optiques.

 

Liens non-répétitifs et le perfectionnement des équipements optiques

MPB RMH and RU Equipment

Les équipements de MPB sont installés dans des systèmes à travers le monde, opérant à des vitesse de 55Mbit/s à 40Gbit/s.

Suite au projet UBM, MPB a développé gamme d’appareils optiques améliorant la transmission sans répétition, pour repousser l’étendue des systèmes à fibre optique sans régénération.

Les longs liens non-répétitifs nécessitent “l’ultime” performance d’équipement à savoir une puissance élevée de lancement dans la fibre, un contrôle des non-linéarités dans la fibre, des pré-amplificateurs à très faible bruit etc.  MPB Continue toujours de pousser son développement technologique de concert avec ces impératifs en matière de caractéristiques de rendement, approchant les limites théoriques.  La technologie Super Raman, brevetée par MPB et qui est basée sur des techniques de pompage de troisième ordre, est reconnue par l’industrie comme étant une technologie clé pouvant augmenter considérablement la distance et le nombre de canaux des systèmes sans répétition.  Les équipements de MPB sont installés dans des systèmes à travers le monde, opérant à des vitesses de 55Mbit/s à 40Gbit/s.

Le développement technologique de ces systèmes pour le marché des télécommunications a migré vers les lasers à fibres et les amplificateurs à fibre, tous deux très en demande dans les domaines de l’aérospatiale et industriel, où la puissance, la fiabilité et le format compact sont des conditions fondamentales.

 

Lasers à fibres

Depuis..l’amplification Super Raman, ..basée sur les lasers à fibre Raman de haute puissance, la base technologique existe afin de s’appliquer facilement aux autres lasers à fibre en général.  Cette avancée technologique, ainsi que le grand intérêt mondial pour les lasers à fibre et leurs nombreuses applications a stimulé MPB à étendre sa gamme de produit.  Les principaux développements étaient de deux ordres : tout d’abord, les lasers à fibre opérant dans la partie visible du spectre et les lasers à fibre à mode synchronisé.  Les premiers visant les applications biomédicales et les autres, les applications industrielles.  Les lasers à fibre dans la bande visible ont été développés à des longueurs d’onde non-réalisables par d’autres approches technologiques.  Ainsi, ces lasers ont ouvert la voie aux nouvelles applications révolutionnaires dans les domaines de la biomédecine et de l’imagerie.  Les lasers à mode synchronisé fonctionnent selon le régime de picosecondes et fournissent la base pour les systèmes de micro-machinerie traitant la matière avec précision et une qualité sans précédent.

Les lasers à fibre se sont rapidement bâtis une réputation enviable grâce à leur fiabilité, leur puissance inégalée, leur format compact, leur facilité d’utilisation et leur polyvalence. Le design du laser « tout fibre » assure une largeur de bande étroite, une sortie polarisée linéairement, près de la limite de diffraction, ainsi qu’une stabilité de longueur d’onde sans précédent.  Plus besoin de s’inquiéter de garder les optiques propres ou de la sensibilité de l’alignement des cavités aux vibrations mécaniques et à la température.  De plus, les lasers sont abordables, ont une longue durée de vie, une faible consommation  d’énergie et ne requièrent aucune maintenance.

 

Sortir des sentiers battus

Les réalisations récentes les plus notables incluent :

 

Service d’ingénierie et support

MPB offre un service d’ingénierie répondant aux besoins de ses clients.  Ces services incluent l’étude des optimisations, l’analyse des avantages des coûts du réseau, la conception et bien entendue, l’ingénierie.

MPB peut également fournir une opinion impartiale, concernant la meilleure solution pour votre entreprise.  Finalement MPB effectue les tests, l’installation, la mise en service ainsi que la formation des utilisateurs du système.

MPB Technologie et MPB Communications sont situés à Montréal, Québec, dans deux bâtiments adjacents.  D’autres locaux, appartenant à MPB sont également répartis dans le reste du Canada : l’Electronic Test Center en Ontario et en Alberta.

Chaque année, MPB réinvesti environs 20% de ses ventes dans la recherche et le développement, ce qui permet à MPB de conserver sa place de choix dans le domaine des technologies.

 

 

 

 

 

© 2019 - MPB Communications Inc | Toutes les spécifications sont sujets à changement
Pour de plus amples informations sur les spécifications ou l'un de nos produits ou services, s'il vous plaît contacter le siège social